Sécurité approuvée par

Initiative enregistrée par

VOTRE SIGNATURE CONTRIBUE A STOPPER L’EXTRÉMISME EN EUROPE

Rejoignez l'Initiative citoyenne européenne:

  • Pour des mesures performantes contre le terrorisme
  • Pour la protection efficace des mineurs
  • Pour une Europe plus pacifique
Jan 31, 2018

La cryptomonnaie - bitcoin - permet aux extrémistes de de réunir des fonds grâce à une absence de contrôles, d’après les spécialistes. Et l’Europe tente actuellement de réglementer le secteur même si les progrès ne sont pas aussi rapides qu’elle le souhaiterait.

Une devise qui connaît une croissance très rapide

Les banques et les autres entités comme PayPal utilisées pour les virements bancaires ont mis un terme à de nombreuses sources de financement des extrémistes. Toutefois, certains groupes situés aux quatre coins du monde, notamment ceux d’extrême droite et néo-nazis, ont trouvé d’autres manières de se faire financer, notamment via la cryptomonnaie.

Les cryptomonnaies sont des systèmes de code très décentralisés qui servent de porteurs de valeur. En tant que monnaies, elles ont connu une croissance de valeurs exponentielle, offrant une alternative aux solutions techniques et contrôlées par le gouvernement. Pour les organisations extrémistes qui boudent de plus en plus ces structures de financement classiques, le bitcoin offre un pouvoir très dangereux.

L’U.E. agit mais très lentement

La Commission européenne a annoncé à la mi-2017 la mise en place de son projets TITATIUM (des outils de vérification des transactions sur les marchés souterrains) pour réguler davantage les échanges de bitcoins, mais la législation met du temps à se mettre en place. Ce projet a pour objectif d’établir des outils et de définir les meilleures pratiques afin d’effectuer des enquêtes criminelles autour des transactions de bitcoins dont les contrôles ne sont que très sporadiques.

Il est essentiel que l’IU.E. prenne suffisamment au sérieux la menace du bitcoin pour assurer le suivi, le contrôle et la prévention efficace des financements des groupes terroristes. Avec les nouvelles technologies comme les bitcoins, les extrémistes contrôlent les pouvoirs réglementaires aux quatre coins du monde, notre rôle est donc de nous assurer que nos autorités disposent des compétences nécessaires pour les identifier et les rapprocher.

Merci de signer la pétition de STOP EXTREMISM pour assurer la prise en compte de l’extrémisme et de ses sources de financement.

Image : Shutterstock.com
Source : http://fortune.com/2017/12/04/eu-bitcoin-anti-money-laundering-uk/
https://bitcoinmagazine.com/articles/project-titanium-eus-plan-decloak-cryptocurrency/
http://ec.europa.eu/justice/criminal/document/files/aml-directive_en.pdf
http://www.businessinsider.de/neo-nazis-and-right-wing-extremists-profit-from-the-bitcoin-hype-2018-1?r=UK&IR=T