Sécurité approuvée par

Initiative enregistrée par

VOTRE SIGNATURE CONTRIBUE A STOPPER L’EXTRÉMISME EN EUROPE

Rejoignez l'Initiative citoyenne européenne:

  • Pour des mesures performantes contre le terrorisme
  • Pour la protection efficace des mineurs
  • Pour une Europe plus pacifique
Jan 31, 2018

Le Conseil européen de la fatwa et de la recherche (CEFR), le pôle de l’islam radical en Europe, reste libre de diffuser ses idées fondamentalistes.

De quoi s’agit-il ?

Fondée en 1997 par les frères musulmans-- l’organisation faîtière « Fédération des organisations islamiques en Europe » (FOIE)-- le réseau autour du célèbreislamiste Youssef al-Qaradawi est considérée comme l’organe central pour les questions de foi dans l’islam. Les avis légaux appelés fatwas y sont adressés à tous les imams des mosquées, organisées dans le réseau très dense de la FOIE. L’élite de l’islamisme international comprend les membres du CEFR, comme le Grand Mufti Mustafa Ceric en Bosnie et l’islamiste tunisien Rachid Ghannoush.

Dans quelle mesure ces positions sont-elles radicales ?

Le Bureau fédéral pour la protection de la constitution au Bade-Wurtemberg a qualifié et décrit le conseil comme suit : « Le CEFR se considère comme le représentant du monde islamique et supérieur à toutes les minorités musulmanes en Occident. D’après les déclarations du Conseil, il est nécessaire de freiner le développement d’un islam de type européen et d’une interprétation de l’islam basée sur des valeurs démocratiques,et d’éviter la compréhension occidentale des droits de l’homme et l’auto-détermination, » envoyant des kamikazes faire la justice parmi les citoyens d’Israël. Quant aux personnes qui laissent tomber la foi musulmane, le Conseil n’est pas compliqué : « Tous les juristes musulmans s’accordent à dire que l’apostat devrait être puni. Ils diffèrent toutefois d’opinions en termes de punitions. La majorité d’entre eux optent pour la mort, ce qui implique la condamnation à mort des rebelles », comme indiqué précédemment.

Comment agir face à cela ?

La mission de STOP EXTREMISM est de venir à bout des discours de violence, peu importe leur source. Cela comprend les Fatwas du CEFR qui sanctionnent ou appellent même à la violence. La source traditionnelle de jugement religieux ne peut pas servir d’excuse pour inciter les personnes à s’opposer les unes aux autres. STOP EXTREMISM exige l’arrêt de la propagande extrémiste : nous devons empêcher les extrémistes de diffuser leur contenu déshumanisant dans des mosquées, écoles et crèches. En ajoutant votre voix à STOP EXTREMISM, vous nous aiderez à atteindre plus rapidement ce but : Signez dès maintenant !

Image : Wikipedia / Ebong abd Sources: http://bit.ly/2mctRal
http://bit.ly/2CPSjrx