Sécurité approuvée par

Initiative enregistrée par

VOTRE SIGNATURE CONTRIBUE A STOPPER L’EXTRÉMISME EN EUROPE

Rejoignez l'Initiative citoyenne européenne:

  • Pour des mesures performantes contre le terrorisme
  • Pour la protection efficace des mineurs
  • Pour une Europe plus pacifique
Feb 15, 2018

Les autorités allemandes ont identifié l’existence d’un réseau de femmes islamistes qui semblent suivre les règles très strictes du salafisme. Parmi d’autres actions, elles endoctrinent dès le plus jeune âge des enfants, d’après certains rapports des services de renseignements.

Les poches du salafisme

Les services de renseignements ont informé que près de 40 femmes avaient formé le réseau, a indiqué le journal Frankfurter Allgemeine Zeitung. Et même si elles partagent des informations sur l’éducation des enfants et des recettes de cuisine, elles prônent des actes de violence et de haine à l’encontre des « non-croyants ».

Et ces réseaux suscitent l’attention d’autres groupes extrémistes, ajoutent certains spécialistes. Les groupes salafistes dominés par les hommes savent que les femmes sont performantes au niveau de la gestion des réseaux et des activités de réseautage.

Une hausse de l’islamisme en Allemagne

Alors que l’EI perd des territoires physiques au Moyen-Orient, le nombre d’Allemands qui soutiennent le groupe extrémiste ne cesse de progresser, avec notamment de plus en plus de femmes.

Le nombre de Salafistes a atteint un niveau record à la fin de l’année passée, et plus particulièrement en Allemagne. D’après les services de renseignements, elles seraient 10 800 au total.

Les femmes et l’islam

Dans le monde occidental, les femmes sont souvent perçues comme des victimes des courants islamiques, avec peu de droits et reléguées à certaines activités uniquement. Les hommes étaient, dans le passé, très largement présent derrière ces idéologies extrémistes et ces actes de violence.

Toutefois, ces réseaux ont fait toute la lumière sur le rôle de plus en plus important des femmes dans la formation de communautés axées sur les idéologies extrémistes. Leur lien avec le foyer et les enfants leur permet de diffuser très facilement et rapidement ces idées extrémistes.

STOP EXTREMISM souhaite que l’UE parvienne à lutter efficacement contre l’extrémisme en identifiant clairement ces groupes et les inscrivant sur une liste noire. Les poches d’extrémisme continuent à progresser dans toute l’Europe et nous devons y mettre un terme. Merci de signer cette pétition pour ajouter votre voix.

Image : Adwo / Shutterstock.com
Sources : http://www.dw.com/en/german-authorities-target-islamist-womens-network/a-41939883
http://www.dw.com/en/number-of-salafists-in-germany-reaches-record-high/a-41733878