Sécurité approuvée par

Initiative enregistrée par

VOTRE SIGNATURE CONTRIBUE A STOPPER L’EXTRÉMISME EN EUROPE

Rejoignez l'Initiative citoyenne européenne:

  • Pour des mesures performantes contre le terrorisme
  • Pour la protection efficace des mineurs
  • Pour une Europe plus pacifique
Feb 15, 2018

Selon un rapport de « queer.de », l’évêque catholique d’Osnabrück Franz-Josef Bode appelle aux débats visant à reconnaître et bénir les couples gays. La situation actuelle est déconcertante et ne devrait pas se poursuivre.

Une ouverture ?

Dans un entretien avec le journal Neue Osnabrücker Zeitung (NOZ), l’évêque a indiqué en réponse à la reconnaissance publique du « mariage pour tous» : « Nous devons nous poser les bonnes questions...à savoir comment nous percevons et considérons les personnes en relation, qui souhaitent s’engager auprès de l’église. Comment pouvons-nous les accueillir d’un point de vue spirituel et les soutenir ? »

Une culture axée sur le soutien

« Nous devons repenser notre manière d’imaginer une relation entre deux personnes du même sexe », a expliqué Bode. « N’y a-t-il rien de plus positif, bon et juste (à propos de ces relations) qui justifierait leur reconnaissance et un traitement plus adapté ? »

Bénir sans toutefois assurer de cérémonie religieuse

Comme toujours le lien entre l’église catholique et le mariage de deux personnes du même sexe reste un sujet très tendu et les représentants des plus hautes instances ont tendance à les rejeter en bloc ». L’évêque Bode ne fait pas figure d’exception : « Nous pourrions toutefois accepter de les bénir - mais attention, cela n’a rien à voir avec une cérémonie de mariage. »

Le Pape y est aussi opposé

Le pape François a longtemps été perçu comme un réformateur - apportant un peu de sang neuf et d’air frais à des structures incrustées. Certains espéraient plus d’ouverture et d’acceptation du «mariage pour tous ». Ces espoirs ont été clairement déçus lorsque le responsable de l’église catholique s’est opposé à la reconnaissance des mariages homosexuels. En 2016, lorsqu’il a déclaré « Amoris Laetitia - la joie dans l’amour de la famille », il n’existait plus aucune place à l’égalité dans les plans du Seigneur.

STOP EXTREMISME poursuit son engagement

La reconnaissance totale des mariages homosexuels fait partie de nos programmes et objectifs. Pendant trop longtemps, les personnes homosexuelles ont été discriminées et mises de côté, car considérées comme « anormales ». Cette tendance n’a plus de raison d’exister. Aujourd’hui, il est possible de savoir et de déterminer deux personnes qui s’aiment, indépendamment de leur sexe - et c’est une bonne chose ! Au cours de ces dernières semaines, des partisans de STOP EXTREMISME sont descendus dans les rues pour attirer l’attention sur ces problèmes et demander plus de tolérance notamment envers la communauté LGBT qui a aussi le droit de vivre en toute liberté.

Image : Pixabay / Richkat
Sources : http://bit.ly/2BjZpzV
http://bit.ly/1RUw5lc