Sécurité approuvée par

Initiative enregistrée par

VOTRE SIGNATURE CONTRIBUE A STOPPER L’EXTRÉMISME EN EUROPE

Rejoignez l'Initiative citoyenne européenne:

  • Pour des mesures performantes contre le terrorisme
  • Pour la protection efficace des mineurs
  • Pour une Europe plus pacifique
Nov 19, 2017

Presqu’aucune autre organisation politique islamique que l’organisation nationaliste turque Milli Görus (turc pour « Vue Nationale ») ne jouit d’une si grande influence en Europe et n’enregistre un nombre aussi élevé de membres.

L’association, fondée dans les années 1970 par l’ancien Premier ministre turc Necmettin Erbakan (un mentor d’Erdogan), a une orientation clairement islamiste et anti-laïque et veut un changement des relations de pouvoir « d’en bas ». En d’autres termes, il aspire à une révolution islamique par la population. Il se considère comme ayant un pouvoir politique holistique. Le but final des aspirations est de mettre en place un système social de forme islamique où seules les lois islamiques, la Charia, s’appliqueraient.

En Europe, l’organisation très influente opère dans 12 pays sous le nom de « Islamische Gemeinschaft Milli Görus ». Selon l’Office hessois pour la protection de la constitution, l’organisation contrôle plus de 30 associations régionales européennes avec environ 500 communautés de mosquées, dont 300 installées sur le territoire fédéral. La propriété et les biens immobiliers de l’IGMG sont gérés par « europäische Moscheebau- und Unterstützungsgemeinschaft e. V. », dont le représentant en chef, Ibrahim El-Zayat, est un pilier de l’islamisme en Europe.

L’IGMG essaie d’éduquer ses membres dès le plus jeune âge selon ses doctrines et l’organisation essaie aussi de lier les futurs fonctionnaires à des offres plus étendues. Les cours pour enfants et adolescents sont d’une importance capitale. Le bureau de la Hesse pour la protection de la constitution indique que les enfants découvrent l’organisation de manière ludique, via des bandes dessinées, des ateliers d’artisanat/de construction et de coloriage ; le but étant que ces jeunes deviennent émotionnellement sensibles à leurs idéologies et ambitions islamistes. De plus, l’organisation est souvent au centre de toutes les attentions dans le cadre de concours de lecture du Coran.

L’IGMG, qui est déjà une organisation financièrement influente, a reçu des aides financières de la part du Ministère de la Famille allemand, malgré les nombreuses contraintes formulées. Dans le cadre d’une campagne anti-hatespeech, les « Bündnis der Islamischen Gemeinden in Norddeutschland » ont reçu 130 000 euros d’aide financière, sur une période de quatre ans. Selon un rapport de 2005 du bureau pour la protection de la constitution à Hambourg, cette alliance est une branche directe de l’IGMG.

STOP EXTREMISM garantit qu’avec une proposition de directive de l’UE en matière de prévention de l’extrémisme, la lutte sera possible et encore plus efficace à l’avenir. Les associations radicales doivent dorénavant déclarer leurs sources financières afin de permettre aux individus d’avoir un aperçu détaillé des influences éventuellement cachées. A vous de jouer maintenant et de signer la pétition.

Sources : https://lfv.hessen.de/sites/lfv.hessen.de/files/content-downloads/A6_WasistIslamismus_5_1.pdf
http://dipbt.bundestag.de/dip21/btd/18/079/1807941.pdf