Sécurité approuvée par

Initiative enregistrée par

VOTRE SIGNATURE CONTRIBUE A STOPPER L’EXTRÉMISME EN EUROPE

Rejoignez l'Initiative citoyenne européenne:

  • Pour des mesures performantes contre le terrorisme
  • Pour la protection efficace des mineurs
  • Pour une Europe plus pacifique
Nov 08, 2017

Désert et hauts buildings, tradition et modernité : c’est dans cette monarchie du Golfe que les supposés contraires sont les plus alignés.

Doté d’énormes réserves de pétrole et de gaz, le Qatar connu pour sa gestion rigide a conservé quelque temps conservé le titre de pays enregistrant le PIB/habitant le plus élevé au monde.

Lorsque le Qatar a rejoint l’OPEP, l’Organisation des Etats Producteurs de Pétrole, en 1961, il a été catapulté du Moyen Âge à l’époque moderne à la vitesse de la lumière. Cela a mis à l’épreuve les traditions du petit État et a provoqué des tensions sociales très importantes en interne.

Le cheikh du Qatar, Tamim bin Hamad Al Thani, le plus jeune souverain des monarchies du Golfe, âgé de 38 ans, investit des fonds gagnés par le pétrole dans les entreprises occidentales, comme dans des marques de renommée internationale telles que Porsche et VW. Pendant longtemps, le logo de la compagnie d’Etat Qatar Airways était visible sur les maillots du FC Barcelone.

Toutefois, l’argent ne coule pas seulement dans les cercles civils : d’après de nombreuses critiques, ce petit pays du Golfe serait l’un des grands financiers du terrorisme international. Et cette accusation ne serait pas sans fondements : les dirigeant du pays aideraient en effet financièrement le groupe terroriste palestinien Hamas. Le Hamas attaque régulièrement la population civile israélienne et cherche à anéantir l’état d’Israël. Alors que la guerre en Syrie faisait rage en 2011, Al-Thani a fait la promotion d’un grand nombre de factions d’opposition d’Assad, dont certaines sont maintenant affectées à l’État islamique.

En outre, le Qatar est l’un des plus grands partisans des Frères musulmans islamistes sunnites, qui propagent leur vision du monde très conservatrice via des associations représentatives sur la quasi-totalité des continents et mettent finalement en place des systèmes politiques parfaitement conformes à la loi islamique, la Charia.

Le président de la commission parlementaire temporaire belge sur la lutte contre le terrorisme, Koen Metsu, a souligné, en octobre dernier, que le régime du Qatar avait déjà injecté plus de 160 millions d’euros dans les associations des Frères en Europe. Une grande partie de cet argent contribuerait également à créer un climat propice au terrorisme.

Les groupes de pression déguisés en organismes de bienfaisance font office d’important moyen de financement dissimulé – prenons l’exemple de la « charité du Qatar ». Elle a fait partie pendant de nombreuses années de l’« Union du Bien », une coalition d’organisations caritatives islamistes que les États-Unis considèrent comme un soutien et une aide financière importante du Hamas. Cette organisation a été fondée par le célèbre frère musulman Yousef Qaradawi et est étroitement liée à la famille dirigeante de l’émir.

Le voisin du Qatar, l’Arabie Saoudite, a coupé tous les liens économiques et diplomatiques en juin de cette année avec le pays ainsi qu’avec trois autres pays du Golfe. La raison ? Le financement du terrorisme. Tous les Qataris vivant dans le pays - ambassadeurs y compris, ont dû quitter rapidement ces pays. Ce tremblement de terre politique continue à faire rage aujourd’hui, le Qatar ne cesse de se rapprocher davantage d’un point de vue politique de son allié et partenaire commercial important, l’Iran. C’est un point également très compliqué à gérer pour les Saoudiens, qui ont connu de longues périodes très difficiles avec la République chiite.

Le financement des groupes extrémistes et terroristes serait transparent et accessible à tous, selon la directive de l’UE élaborée par Stop Extremism. Nous avons besoin de votre signature dès maintenant !

Sources : https://theqatarinsider.com/2017/10/28/qatar-pumps-e160-million-brotherhood-europe-belgian-mp/
http://www.augsburger-allgemeine.de/politik/Katar-Terrorfinanzierung-aus-der-Glitzerwelt-id41666986.html